Spécial !

Persécutions en France
et
dans le monde

Lisez aussi les
Nouvelles

La principale force des mauvais est la tiédeur et la faiblesse des bons.
Soyons des hommes, virilisons la religion et n'ayons pas peur de l'ennemi.
Je vomirai les tièdes a dit Jésus-Christ.

Un exemple de virilité

http://gloria.tv/media/3MNzjQqafGZ

chretienne_torturee.jpg
chretiens-massacres.jpg coree-du-nord.jpg

Le corps mutilé d'une chrétienne en Irak
coupé par le passage d'un train.
Chrétienne torturée au Nigéria
Chrétien brûlé vif au Nigéria
Une deuxième Reconquista s'impose  ! Il ne s'agit pas de haine,
il ne s'agit pas de racisme ni d'islamophobie.
Il  s'agit  de légitime défense.
Le communisme, le deuxième bourreau de chrétiens,
là où il se trouve. Ci-dessus en Corée

 

liens vers articles

Fermer 001 Laîcité ou laicisme de combat

Fermer 001 Préparons la Reconquista

Fermer 002 Chrétiens et médias

Fermer 003 Antifascisme ?

Fermer 004 Les christianophobes à découvert

Fermer 005 Persécution contemporaine

Fermer 008 Peut-on être chrétien et socialiste ?

Fermer 009 La loi 1905

Fermer 010 Persécution au Mexique

Fermer 011 Le vote des catholiques

Fermer 012 Subversion

Fermer 013 Le communisme et le nazisme

Fermer 014 Mai 68 et l'Eglise

Fermer 015 L'inquisition

Fermer 016 Reflexions sur la violence

Fermer 017 Le génocide vendéen

Fermer 018Hollande et la franc-maçonnerie

Fermer 020antichristianisme

Fermer 021Une autre génération de catholiques

Fermer 1Sommes-nous dans un pays libre

Fermer Les gauches et l'Islam

Fermer Les gauches et le judéo-christianisme

Fermer Les génocides

Fermer Les reflexions d'un plouc

Fermer Les tant décriées croisades

Fermer Persecutions dans le monde

Fermer Qu'ont-ils fait de notre liberté ?

Fermer Que demande le chrétien ?

Fermer la violence des gauches

Fermer le fascisme c'est quoi ?

Réflexions

Fermer 001 l'avortement

Fermer 002 le terrorisme intellectuel

Fermer 004 Réactions à la pédophilie des prêtres

Fermer 005 Pie XII : le poids de la calomnie

Fermer 008 Le gender

Fermer 010 notes de travail6

Fermer 018 El Che ou le mythe Guevara

Fermer 08Les dix commandements

Fermer Les catholiques seraient-ils des mauviettes ?

Fermer l'euthanasie

Fermer les ayatollas de la bien-pensance

Fermer où trouve-t-on des écoles libres ?

Sondage
Comment trouvez-vous le site
 
super
à recommander
très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
Calendrier
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Abonné
( personne )

Snif !!!
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Recherche



Les gauches et le judéo-christianisme - Les gauches et le judéo-christianisme

LES GAUCHES ET LE JUDEO CHRISTIANISME

Depuis le siècle des "Lumières" puis la Révolution (Et peut-être même avant, mais ma culture ne me permet pas de l’affirmer) ce qu’on appellera la gauche à partir de septembre 1789 a une ambition qui est devenue une véritable obsession : Elle voudrait supprimer l'homme traditionnel et créer un homme nouveau et  imposer une idéologie faisant table rase du passé. Cette prétention a  gagné beaucoup de pays et perdure à travers les siècles. Pour arriver à ses fins, il lui faut éradiquer tout ce qui constitue cette civilisation que l’on appelle judéo-chrétienne et faire oublier ce qui ne leur convient pas dans les siècles qui ont précédés la Révolution française. Du coup, la religion catholique se trouve en première ligne. L’ennemi à rayer de l’Histoire. Les différentes gauches n’ont d’ailleurs pas mal réussi dans les pays qu’on appelle l’Occident.

Les exemples à citer pour étayer ces propos ne manquent pas. Prenons déjà ceux de l’étranger avec :

 La Russie qui voulut supprimer la religion, les coptes et les orthodoxes et en tua des milliers (on ne peut pas avoir de chiffres exacts).

Celle du Mexique où le gouvernement du président Plutarco Elias Calles prétendit "décatholiser" le pays. Sa prétention se termina avec l’assassinat de 30 000 chrétiens.

En Espagne pendant la II République où même le socialisme "bourgeois" "modéré" et  représenté par Manuel Azaña concevait l'avènement de la République comme une vaste entreprise de démolition de l'héritage culturel et religieux de l'Espagne et le comparaît à un module pourri duquel il fallait se débarrasser au plus vite. La République, au nom de la liberté, assassina 70 000 personnes hors combats de guerre. On peut facilement évaluer les chrétiens assassinés uniquement parce-qu’ils étaient croyants à 50 000 morts.

On trouve des persécutions contre le christianisme dans tous les pays où le communisme sévit, ou a sévit, alors qu’il se prétend le champion de l’humanisme.

Et en France :

Nous le trouvons déjà avec la guerre de Vendée où  les "révolutionnaires" décidèrent, non seulement du génocide des vendéens, mais aussi celui de pratiquer la terre brûlée. Il ne devait rien rester, pas un vendéen, pas une maison, pas un arbre debout dans cette région où les catholiques refusaient de se plier à leurs lois. Bilan 170 000 morts,  victimes de cette obsession : éradiquer le christianisme.

Et on peut continuer les exemples :

Plus tard, les lois visant la séparation de l’église et l’Etat, au début étaient uniquement anticléricales. Un comble pour la gauche ! Elle voulut même empêcher le repos dominical. En interdisant le repos, en réalité ce qu’elle voulait c’est  que les hommes ne puissent pas se rendre à la messe du dimanche!

Puis vinrent celles pour la maîtrise de l’enseignement qu’il fallait absolument enlever à l’Eglise….. pour ne pas qu’elle puisse endoctriner les enfants… et s’en charger elle-même. Une autre obsession ! Pour modeler les enfants à l’école il faut déjà "former" les maîtres. En cela les gauches réussissent très bien. L’endoctrinement ne vient plus de l’Eglise, mais de l’Enseignement où les "maîtres" sont tous coulés dans le même moule et, livres et programmes, soigneusement choisis. Les gauches, qui ont inventé le mot "progrès", se doivent de diffuser une nouvelle conception de la connaissance !

Puis on ajouta la laïcité. Ah la laïcité ! Elle a bon dos la laïcité ! Combien d’atteintes à la liberté a-t-on commis en son nom ! Car où est la frontière entre laïcité et laïcisme ?  Prenons toujours l’exemple de l’enseignement : libre ou public ? Entre le souhait de l’homogénéiser pour effacer d’éventuelles inégalités et la volonté farouche de supprimer la liberté de choix, qui peut dire où est la frontière ? Où est la sincérité et où est l’hypocrisie ? Un souhait de justice ou une dictature ? On trouve la réponse dans les programmes scolaires et dans l’orientation des maîtres. L’anticléricalisme est bien là, latent mais patent.

Et cette obsession de remplacer la civilisation traditionnelle  par une nouvelle de  leur conception,  de supprimer l'homme traditionnel et créer un homme nouveau et  imposer une idéologie faisant table rase du passé. On la retrouve encore maintenant dans toutes les gauches. Regardez les Jules Ferry, Ferdinand Buisson ou des Emile Combes, les Peillon, les Taubira, les Hamon ou les Hollande, vous les retrouvez à toutes les époques et dans tous les pays où les gauches existent. Ils ressemblent comme deux gouttes d’eau aux jacobins, dont on peut dire qu'ils ont constitué la première expérience totalitaire des gauches.

Qui est l’auteur de cette phrase menaçante  ?  Tous auraient pu dire cette phrase terrifiante tant son intention est dictatoriale: La Révolution implique l'oubli total de ce qui précède la Révolution. Et donc ­l'école a un rôle fondamental, puisque l'école doit dépouiller l'enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l'élever jusqu'à devenir citoyen. Ce qui sous-entend un citoyen maçonné à leur volonté, incapable d’exprimer une quelconque opposition puisque la gauche constituerait cette nouvelle Église (laïque), avec son nouveau clergé (laïc), sa nou­velle liturgie, et ses nouvelles lois». Et s’ils ne réussissaient pas avec le conditionnement du citoyen dès son premier âge, l’esprit révolutionnaire avait déjà menacé : Il faudra avoir recours à la contrainte, à la propagande, à l'État. Cette menace elle est déjà bien effective. Nous le constatons déjà : Tout contrevenant à ces nouvelles lois est diabolisé, voué aux gémonies, poursuivi par la justice et jeté en enfer. Un enfer bien sûr,  laïc.

En 1970, le ministre giscardien Haby signa le dernier acte de reddition de la droite devant  l’idéologie scolaire de la gauche républicaine ; les gauches jubilaient ! Elles venaient de gagner la dernière bataille ! Pour la première fois elles allaient rassembler tous les enfants de France sous l'enseigne publique, pour les arracher au magistère "réactionnaire" de l'Eglise. Elles  avaient réussi aussi à faire oublier que le travail d'alphabétisation avait été achevé avant leurs arrivées par cette l'Église qu’elles détestaient, pour mieux s'en approprier le mérite ;

Enfin, nous constatons qu’il s’agit bien d’une obsession. La gauche actuelle au pouvoir dans cette période de crise, au lieu de concentrer ses forces à la lutte contre le chômage, la précarité, la pauvreté et surtout le redressement du pays, s’occupe principalement de réformes "sociétales" (mot très au goût du jour) : le mariage entre personnes du même sexe, la PMA,  la GPA, , le gender, l’euthanasie, l’homophobie l’immigration de masse etc.  Et pour détourner l’attention : le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme et la xénophobie. (Le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, n’étant vraiment pas le cœur des problèmes des français. Quant à l’islamophobie, les français ne sont pas islamophobes. Ils prennent seulement conscience que leur patrie est en grave danger. Islamophobie ? Racisme ? Non, légitime défense !)

Il y a, malheureusement, peu de chance que les gauches n'abandonnent un jour cette haine du Christianisme.


Date de création : 17/02/2015 @ 14:26
Dernière modification : 25/10/2015 @ 20:45
Catégorie : Les gauches et le judéo-christianisme
Page lue 1559 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

cadeau.gifSpécial !

Persécutions en France
et
dans le monde

Lisez aussi les
Nouvelles

La principale force des mauvais est la tiédeur et la faiblesse des bons.
Soyons des hommes, virilisons la religion et n'ayons pas peur de l'ennemi.
Je vomirai les tièdes a dit Jésus-Christ.

Un exemple de virilité

http://gloria.tv/media/3MNzjQqafGZ

chretienne_torturee.jpg
chretiens-massacres.jpg coree-du-nord.jpg

Le corps mutilé d'une chrétienne en Irak
coupé par le passage d'un train.
Chrétienne torturée au Nigéria
Chrétien brûlé vif au Nigéria
Une deuxième Reconquista s'impose  ! Il ne s'agit pas de haine,
il ne s'agit pas de racisme ni d'islamophobie.
Il  s'agit  de légitime défense.
Le communisme, le deuxième bourreau de chrétiens,
là où il se trouve. Ci-dessus en Corée

 

^ Haut ^